5 façons de réfrigérer vos produits sans utiliser votre frigo traditionnel (partie 2)

 

J'espère que vous avez trouvé des informations utiles dans la première partie de cet article ainsi que dans les deux premiers articles de ma série, 14 astuces pour maximiser l'efficacité de votre réfrigérateur et réduire le gaspillage d'énergie partie 1 et partie 2 ,sur la réfrigération des produits en situation de survivalisme. Aujourdh'ui la suite et fin de l'article précédent.

 

La glacière

vielle glacières.jpgAvant les réfrigérateurs, il y avait les glacières. Cette technologie fonctionnait si bien, qu’elles ont  continué à être fabriquées au cours du 20ème siècle. Mais tout cela est terminé à présent tant l’hégémonie  de la réfrigération électrique est totale et complète. Aujourd'hui elles sont surtout utilisées pour garder au frais nos produits lorsque nous sommes à l'extérieur (piques niques, barbecue,etc). Le problème est  que les glacières doivent être réapprovisionnés continuellement avec de la glace ou de la neige… Seulement, sachant que nous sommes dans une société qui  met le confort au-dessus de tout (ou la paresse –question de point de vue), faire ce genre d’effort n’est plus spécialement à la mode.

glacière.jpg

Cependant, pour ceux qui ont accès à un approvisionnement stable en glace, soit venant de l’extérieur  soit d’un congélateur et qui ont besoin de faire tout ce qui leur est possible pour préserver de l’énergie, une glacière pourrait  s’avérer très pratique.

La bonne chose concernant la glacière, est qu’elle est l’une des choses les plus simples au monde à construire. Tout ce qu’il vous faut est un vieux congélateur ayant son joint d’étanchéité intact, du papier isolant qui peut  y être monté aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de votre vieux congélateur, des récipients pour y tenir la glace et la neige et des étagères ou des  joints amovible qui peuvent être utilisés pour séparer la nourriture de la glace qui fond.

Bien qu’il soit possible de se construire soi-même une glacière dans d’autres matériaux (métal ou   bois), qui fonctionne comme une glacière classique, ce qui  permet en revanche à un vieux congélateur utilisé comme une glacière de jouer parfaitement son rôle est qu’il a déjà une porte mise en place qui permet de garder le froid, et parce qu’elle s’ouvre par le haut au lieu de l’avant, l’air frais ne sera pas perdu dès qu’une personne soulève le couvercle pour prendre quelque chose.

Vous pouvez également utiliser un vieux frigo comme glacière mais le fait que sa porte soit en façade provoque un échappement important de l’air frais à chaque fois que vous l’ouvrez.

En revanche  les  glacières s’ouvrant  par le haut tirent largement parti de cette caractéristique : l’air froid « glisse » vers le fond et  ne sera pas perdu à chaque ouverture de porte.

Il n’existe pas de moyens de pouvoir dire exactement à l’avance à quelle fréquence est-ce que la glace doit  être changée dans une glacière pour que les températures froides adéquates puissent être maintenues. Mais sachez juste que la nourriture n’a pas besoin d’être gardée à des températures exagérément froides pour être protégé de l’altération.

Si le couvercle n’est pas ouvert trop fréquemment  il  est possible que la glace, dans une glacière bien conçue, dure  48 à 72 heures avant d’avoir à en remettre de nouveau.

 

Le refroidissement par  évaporation

canari.jpgNous savons, à peu près tous, que lorsque nous transpirons, cela aide  à refroidir nos  corps surchauffés. C’est parce que l’évaporation de l’eau absorbe l’énergie de la chaleur venant de la peau, ce qui fait chuter la température du corps. Cet effet refroidissant accompagne toujours l’évaporation, et croyez-le ou pas, cet effet peut être exploité à des fins de réfrigération.

La méthode du « pot dans le pot » a été développée pour tirer parti de la capacité d’évaporation de l’eau à refroidir les éléments à ses alentours. La méthode fonctionne comme suit : de la nourriture est placée à l’intérieur d’un pot poreux en terre cuite, qui est recouvert avec un vêtement humide.

Le pot et le vêtement humide  sont placés dans un autre pot poreux plus grand, et du sable est ajoutée dans l’espace entre les deux pots. Ce sable sera  humidifié en permanence avec de l’eau  et le vêtement mouillé  y sera trempé et laissé de manière à ce qu’il puisse absorber le plus d’humidité possible.canari réfrigération par evaporation2.jpg

Absorption d’humidité qui permet de maintenir la continuité du processus d’évaporation. Et à partir de cela vous obtiendrez un frigo complètement fonctionnel marchant extrêmement bien.

L’équipement le plus  commun et probablement le plus  efficace  pour le refroidissement par évaporation est  appelé zeer en arabe ou canari en français.

Ce système de réfrigération marche si bien qu’il peut garder les fruits et les légumes frais jusqu’à 20 jours – ce qui est en fait est supérieur à ce qu’un  réfrigérateur  traditionnel pourrait faire.

La seule condition à remplir avec un canari, ou avec n’importe quel type de système de  refroidissement, est que l’air environnant doit être  suffisamment sec pour faciliter une évaporation efficace. L’air humide rend l’évaporation impossible, et le zeer ne fonctionnera pas s’il est placé dans un lieu ou l’air est humide. Mais pour quelqu’un qui vit dans un climat désertique la méthode de réfrigération du « pot dans le pot » fonctionnera exceptionnellement bien la plupart du temps.

Les refroidisseurs par évaporation peuvent être construits à partir de différents matériaux, de différentes formes et tailles. La seule chose à ne pas oublier est qu’il est nécessaire, pour fabriquer un réfrigérateur par évaporation, de disposer  de deux conteneurs de stockage de différentes tailles, d’un vêtement qui peut être gardé humide, un moyen d’isolation (sable) qui peut absorber  l’eau et un lieu ou l’air peut  être maintenu sec.

La réfrigération par absorption intermittente : le saint graal des bricoleurs en matière de technologies de refroidissement

 

réfrigération  par absorption1.jpgComme je vous l’ai dit plus tôt, les frigos au propane sont une alternative aux frigos classiques. Seulement il doit être noté que les frigos au propane fonctionnent quelque peu différemment des modèles électriques qui  dépendent de compresseurs motorisés : c’est pourquoi ces réfrigérateurs sont connus  sous le nom de ce qu’on appelle « réfrigérateurs à  absorption de gaz ».

La particularité de ces frigos est que l’effet de refroidissement est provoqué par  une réaction chimique complexe qui se déclenche  par l’application de chaleur.

Autrement dit ce type de réfrigérateur utilise une source de chaleur pour faire fonctionner le cycle de refroidissement qui pompera la chaleur, au lieu du compresseur utilisé dans les frigos usuels.

L’ammoniac  est le fluide réfrigérant le plus fréquemment utilisé dans les frigos à absorption ainsi qu’une une autre substance telle que l’eau ou le sel de chlorure de calcium qui est utilisé pour absorber, émettre, et ensuite ré-absorber l’ammoniac : toutes ces actions affectant le niveau de la température à l’intérieur d’un frigo à absorption.

Il existe deux type de frigos à absorption : les continus et intermittents.

La différence entre les deux, est que dans les continus la chaleur doit être continuellement appliquée pour que le processus de refroidissement fonctionne. Tandis que dans les intermittents la chaleur sera seulement appliquée une fois  par jour pour déclencher un effet refroidissant qui peut durer jusqu'à 18 heures !

Attirées par l’efficacité supérieure des frigos à absorption intermittente,  de nombreuses personnes inventives  ont concentrés leurs efforts et compétences dans cette direction mais à ce jour aucune de ces tentatives n’a abouti à un  modèle grand public qui ait été mis en vente sur le marché.

Mais cela ne veut pas dire que des modèle fonctionnant n’ont jamais été développé ; Au contraire de nombreux modèles de frigo à absorption intermittentes ont été créés et testés avec succès par des inventeurs motivés au fil des années, et certaines des machines qu’ils ont  construites ont même été brevetés.  Egalement,  des particuliers de par le monde on également essayé de  construire ce type de réfrigérateur pour leur utilisation personnelle et semblent-ils que ceux-ci marchent plutôt bien.

En cherchant un peu vous pourrez trouver sur internet des plans détaillés de frigo à absorption intermittente. Bien qu’aujourd’hui  l’intérêt se porte de plus en plus sur les frigos à absorption intermittente utilisant l’énergie solaire vous pouvez  encore trouver des plans de modèles plus anciens – modèles utilisant la chaleur pour déclencher des réactions chimiques en chaînes afin de refroidir le frigo.

Néanmoins force est d’admettre que les modèles utilisant l’énergie solaire sont  vraiment prometteurs, parce que tout ce dont ils ont besoin pour fonctionner est de concentrer d’une certaine façon l’énergie du soleil  sur un endroit particulier du frigo à un moment donné – Ce qui en soi ne nécessite pas  de vastes et coûteuses surfaces de panneaux photovoltaïque pour être mené à bien.

Ainsi s’achève ma petite série d’articles sur les alternatives qui existent en matière d’alternative à la réfrigération conventionnelle. Et vous connaissez-vous d’autres techniques de réfrigération ? N’hésitez pas à venir les partager dans les commentaires.

 

 

Rejoignez gratuitement la communauté d’Apprenti Survivaliste

Ne manquez plus aucun de nos articles et recevez du contenu exclusif via notre newsletter pour apprendre à survivre le mieux possible à notre monde de plus en plus malade (croyez-moi ça vaut le détour) !


Twitter Digg Delicious Stumbleupon Technorati Facebook Email

About Cecilio

Apprenti ceinture noire en dénonciation du foutage de gueule et des tromperies en tout genre qui sévissent à notre époque actuelle, je prend un malin plaisir à afficher ces dangers (souvent provoqués) que nombre de personnes ignorent et qui peuvent nuire à leurs proches, leur santé voire même leur vie.
2 comments
MillieChareyre
MillieChareyre

j'ai essayé la méthode le pot dans le pot mais ce la n'a pas fonctionné... pourtant l'air n'est pas humide; est ce qu'il fait être à l'extérieur? j'ai fait cela en appartement dans une pièce où il fait 20° et au bout d'une heure la température dans le pot est identique. le pot qui se trouve à l'intérieur est légèrement vernis, cela peut-il jouer?

Merci de votre réponse car j'ai réellement envie de me passer de mon frigo électrique!!!!

Cecilio
Cecilio moderator

Hello Millie ,

quand tu dis que le pot intérieur est "légèrement vernis"cela est il au point d'altèrer-t-il sa porosité?Car normalement en humidifiant régulièrement le sable séparant les pots et en posant le tissu humide tu devrais constater au bout de quelques heures un abaissement de quelques degrés dans le pot par rapport à la température ambiante. Peux tu faire un test avec un autre pot non vernis pour voir? Et as tu suffisamment humidifié le sable et le tissu? Tiens moi au courant

@MillieChareyre