Etes vous prêts à vivre dans un monde sans pétrole? (1ère partie)


Pouvez-vous vous représenter ce à quoi ressemblerait votre quotidien sans pétrole ?  Probablement pas mais voilà il va bien falloir parce que  le pétrole existe non seulement en quantité limité mais il est de surcroit ce sur quoi repose directement toute l’économie  mondiale (transport, énergie, produit sanitaires, équipement médical,etc).

Autrement dit-vous, comme moi, sommes dépendant de ce que certains ont appelé l’or noir (question de point de vue) pour les usages multiples qu’il permet… Seulement lorsqu’il n’y en aura plus (dans les 30 à 50 ans à venir) son impact sera comment dire… Cataclysmique sur notre vie quotidienne.



Pouvez-vous vous représenter ce à quoi ressemblerait votre quotidien sans pétrole ?  Probablement pas mais voilà il va bien falloir parce que  le pétrole existe non seulement en quantité limité mais il est de surcroit ce sur quoi repose directement toute l’économie  mondiale (transport, énergie, produit sanitaires, équipement médical,etc).

Autrement dit-vous, comme moi, sommes dépendant de ce que certains ont appelé l’or noir (question de point de vue) pour les usages multiples qu’il permet… Seulement lorsqu’il n’y en aura plus (dans les 30 à 50 ans à venir) son impact sera comment dire… Cataclysmique sur notre vie quotidienne.

 

Le pétrole devient de plus en plus cher il est plutôt difficile de ne pas le ressentir :

A peu près tout ceux qui possèdent un véhicule  et qui ne vivent pas dans un « paradis pétrolier savent la peine que c’est d’aller faire un plein de leur réservoir à la station d’essence du coin : un doux mélange de colère frustration, colère et résignation.

La même constat peut être dressé lorsque vous allez faire des courses au supermarché : le prix des  produits que vous y achetez  n’a fait qu’augmenter  notamment depuis quelques années. Lorsque les prix n’ont pas été augmenté, les quantités ont été réduite.

Idem pour les programmes immobiliers où la hausse du prix des matières premières réduit de plus en plus la qualité des prestations immobilières offertes. Situation contraignant les futurs propriétaires à soit acheter leur bien plus cher, lorsqu’ils en ont les moyens, pour de meilleures prestations immobilières ou alors à procéder eux-mêmes  à des travaux d’amélioration.

Bref les exemples sont pléthoriques et touchent tous les aspects de votre vie.

Et j’ai une information pour vous : si vous trouvez que la vie est  chère accrochez vous les amis parce que vous êtes loin d’en avoir vu le bout… Vous allez  connaître avec la raréfaction du pétrole une hausse stratosphérique du coût de la vie !

Quelles sont les facteurs faisant augmenter le prix du pétrole ?

        ·         La demande mondiale notamment dans les économies émergentes est supérieure à l’offre (qui en profite  pour faire grimper les prix). 

        ·         Les nouvelles réserves de pétrole découvertes sont de plus en plus en plus difficiles à exploiter (accès difficile, profondeur de forage plus importante, qualité du pétrole demandant plus d’effort de raffinement, etc.) 

        ·         L’achat de barils de pétrole se fait en dollar (les fameux « pétro-dollars ») donc plus le dollar est faible, moins les quantités de pétrole achetables sont importantes.  Ce qui fait que les pays producteurs augmentent le prix du pétrole de manière à compenser  la faiblesse du dollar, et maintenir les profits dans leurs propres devises.

        ·         Les facteurs géopolitiques : les guerres et instabilités politique croissantes dans les pays exportateurs et transporteurs (via oléoducs) de pétrole provoquent/peuvent provoquer des coupures de l’approvisionnement par ces pays  ce qui nécessite de se rabattre sur d’autres pays producteurs incapables d’absorber la demande faisant ainsi grimper significativement les prix. 

       ·         La fiscalité excessive : au moment où j’écris ces lignes le baril de pétrole  avoisine les 100 dollars. Et ce qu’il ne faut pas oublier est qu’au prétexte de préserver l’environnement en incitant les propriétaires automobiles à laisser leurs véhicules pour emprunter les transports en commun de nombreux gouvernements de ce monde  taxent furieusement le prix à la pompe du carburant. Par exemple en France 70% du prix du carburant payé n’est composé que de  taxes. Pour l’inde 50% (2010), Pays- bas environ 63% (2010), etc.

      ·         Spéculation: les spéculateurs parient sur le prix  que le pétrole atteindra dans le futur (à la hausse ou à la baisse) au travers d’instruments financiers appelés dérivés (encore appelé contrat future ). Ils ne sont ni acheteurs ni vendeurs  de pétrole et n’ont pas d’effets sur le marché en pariant sur un prix cible du pétrole avec un seul contrat future.

 En revanche lorsqu’un spéculateur disposant d’un capital important achète un nombre élevé de contrats future à un prix donné, il peut sérieusement influencer le marché.

Pire : lorsqu’un spéculateur achète de vaste quantités de contrats future  à un prix plus élevé que celui du marché, cela peut pousser les producteurs de pétrole à le garder en réserve  dans l’espoir de le vendre ultérieurement au prix plus élevé du contrat.

 Ainsi plus la quantité de  pétrole disponible sur le marché va diminuer et plus les prix seront tirés à la hausse pour le plus grand bonheur des spéculateurs qui contrôlent le marché des contrats futures sur le pétrole.

 

Concrètement quels sont les éléments impactés par la hausse du pétrole ?

 

Il est intéressant de comprendre l’état de dépendance (ou d’enchainement) dans lequel nous sommes via à vis du pétrole en montrant comment la hausse du prix du baril de pétrole impacte nos vies afin d’avoir une idée de la  m*r*e absolue que la combinaison de la hausse du prix et de l’épuisement du pétrole entraînent :

     ·         Les transports : Le prix du plein de votre véhicule va devenir de plus en plus difficile à supporter financièrement ; le prix des billets d’avions va exploser finissant par réduire significativement la circulation des personnes et des marchandises  par les airs ; idem pour le frêt maritime et routier qui vont devoir être réduit pour des raisons évidente de coûts provoquant des pénuries fortes dans les pays où les livraisons ne peuvent plus s’effectuer aux même fréquences …  Ce qui entre nous sera une catastrophe pour les zones géographiquement enclavées qui dépendent fortement d’approvisionnement extérieurs.

     ·         L’alimentation : Les fertilisants, pesticides utilisés par les fermiers sont à faits à base de pétrole ; les emballages utilisant du plastique (lait, viande,etc) sont fait à base de pétrole ; le transports des matières premières et des produits finis alimentaires nécessitent du pétrole. Plus il sera cher et plus difficile il sera d’avoir des étalages et rayons garnis dans vos supermarché et marchés.

     ·         Les secteurs d’activités : TOUS les secteurs d’activités confondus seront touchés. Tous les secteurs ou il y livraisons de marchandises ne pourront plus à un moment supporter les coûts de transports et devront tout simplement mettre la clé sous la porte. La liste des produits fabriqués à partir du pétrole serait trop longue mais voici quelques éléments afin de vous en  donner une idée : 

o   Ordinateurs

o   Cartes bancaires

o   Téléphones portables

o   Encre

o   Vêtements

o   Déodorant

o   Antiseptiques

o   Dentifrice

o   Bac à glace

o   Rouge à lèvre

o   Verre à eau

o   Siège de toilette

o   Chaussures

o   Lunettes

o   Ammoniac

o   Gants médicaux

o   Bougies

o   Aspirine

o   Etc

 Plus d’exemples d’applications ici ou ici

    ·         Le prix du divertissement va s’envoler : ski, vélo, équipements sportifs en général, etc.

    ·         Le prix de la santé coûtera encore plus cher : enduits permettant d’avaler plus facilement les comprimés, les crèmes dermatologiques, les seringues en plastique, les emballages plastiques utilisés pour protéger les instruments médicaux des germes ; A cela s’ajoute les rapatriements  par hélicoptères ou avions pour les personnes ayant des problèmes graves de santé ou accidents qui vont  devenir des avantage réservés à une minorité fortunée ; Etc.

 

Quand surviendra la fin du pétrole ?

 

Il s’agit d’une question à laquelle personne ne peut répondre pour le moment avec exactitude mais les propos du  PDG de Shell Petroleum, Peter Voser, sont édifiants :

 

« La production des champs existants décline de 5 % par an à mesure que les réserves s'épuisent, si bien qu'il faudrait que le monde ajoute l'équivalent de quatre Arabie saoudite (sic) ou de dix mers du Nord dans les dix prochaines années rien que pour maintenir l'offre à son niveau actuel, avant même un quelconque accroissement de la demande. »

 

Quatre Arabie Saoudite en dix ans, cela fait 40 millions de barils par jours (Mb/j) à mettre en production, soit presque la moitié de production mondiale actuelle.

 

Une petite analyse lié à cette déclaration du blog Oilman enfonce le clou :

 

« Avec un déclin de 5 % par an sur 10 ans, on arrive à un manque en 2021 de 33 ou 36 Mb/j, selon qu'on retient la production actuelle de brut, 82 Mb/j, ou la capacité maximale théorique "tous liquides" (pétroles + agrocarburants), 90 Mb/j. Cela fait bien grosso modo dix mers du Nord et un peu moins de quatre Arabie saoudite. »

(source : oilman – http://petrole.blog.lemonde.fr/2011/09/24/shell-il-faut-arabies-saoudites-en-plus-dici-a-2020/ )

L’Agence Internationale de l’Energie  et le groupe pétrolier Total  évoquaient en 2011 la possibilité de maintenir sur un  plateau la production aux alentours de 95 Mb/j jusqu’en 2030 avant que le déclin de la production du pétrole ne s’amorce réellement. Mais selon Olivier Rech, responsable des questions pétrolières au sein de l'Agence internationale de l'énergie de 2006 à 2009, ce déclin commencera entre 2015 et 2020.

 

 

pic pétrolier.jpg

 


Déclin qui sera peut être lent ou rapide selon le développement des filières non conventionnelles de pétroles (transformation du gaz naturel et du charbon en carburant liquide) et des bio carburants. Mais quelque soit les alternatives elles ne pourront pas se substituer au pétrole.

Pour plus d’information je vous invite à regarder le documentaire Collapse, si vous ne l’avez pas encore fait.

Aujourd’hui vous voyez bien de vos yeux (et de votre poche) comment la hausse du pétrole impacte nos vies. Imaginez comment les choses deviendront une fois que le déclin s’accentuera au point où le pétrole sera  un produit de grand luxe pour de nombreux pays qui n’auront plus les moyens de s’en procurer :

         1.       A cause de son prix exorbitant

          2.       A cause de la crise économique qui aura  appauvri une grande partie de la planète

Résultat : Famines, délestage éléectriques, maladies, insécurité, tensions sociales exacerbées et j’en passe risque d’être l e lot quotidien de beaucoup de pays.

Mais les choses se compliquent parce qu’avec l’attitude va-t-en guerre d’un certain nombre de pays occidentaux  de ce monde qui risque de mettre le Moyen-Orient à feu et à sang nous pouvons être sûrs que si demain un conflit éclate en Iran (gros pays producteur de pétrole) lui et ses alliés (Russie, Venezuelas, etc) refuseront de vendre leur pétrole à l’occident qui devra trouver d’autre sources d’approvisionnement sur lesquelles il y aura surenchère sur les prix de vente.

Conséquence : un prix à la pompe qui pour faire un plein qui pourra être 10 fois plus élevé qu’aujourd’hui, sans parler de la hausse des denrées alimentaire où un simple paquet de pâte « premier prix » aura deux fois le prix, sinon plus, d’un paquet de pâte haut de gamme.

Si à cela l’on rajoute la pression fiscale des états sur les produits pétroliers pour remplir leurs caisses désespérément vide, la spéculation délinquante qui dérègle le marché et l’effondrement économique  qui se profile à l’horizon nous n’avons pas fini de payer cher notre pétrole.

Il est peut être temps de réfléchir aux moyens qui s’offrent à nous afin de réduire progressivement notre dépendance vis à vis pétrole, ce qui n’est pas une mince affaire, et réduire au passage l’impact financier qu’il a sur notre budget quotidien.

La suite dans le prochain épisode…



Rejoignez gratuitement la communauté d’Apprenti Survivaliste

Ne manquez plus aucun de nos articles et recevez du contenu exclusif via notre newsletter pour apprendre à survivre le mieux possible à notre monde de plus en plus malade (croyez-moi ça vaut le détour) !


Twitter Digg Delicious Stumbleupon Technorati Facebook Email

About Cecilio

Apprenti ceinture noire en dénonciation du foutage de gueule et des tromperies en tout genre qui sévissent à notre époque actuelle, je prend un malin plaisir à afficher ces dangers (souvent provoqués) que nombre de personnes ignorent et qui peuvent nuire à leurs proches, leur santé voire même leur vie.
1 comments