Les additifs alimentaires ou l’art du génocide alimentaire

Apprendre à survivre consiste pour certains à se préparer à vivre dans des conditions importantes de détérioration de la normalité (guerres, épidémies, tsunamis, etc.). Mais dans nos sociétés modernes, la survie commence déjà par savoir ce que nous mangeons au quotidien en évitant tous les poisons qui se cachent dans les produits que nous consommons car comme le dit si bien ma mère "la mort est dans l'assiette".

Le soit disant progrès technique semble avoir été aveuglé par l'appât du gain et la cupidité au prix du mépris quasi-absolu de la santé des hommes. Résultat: la plupart des produits alimentaires industriels que nous consommons sont à l’origine ou contribuent à la plupart des maladies du monde moderne: cancers, maladies dégénératives, maladies cardio-vasculaires, trouble comportementaux, etc.

Que ce soit des plats cuisinés, des snacks, sodas, bonbons, aliments en conserves, etc. Le danger n'a jamais été aussi grand car comble du paradoxe il coûte beaucoup plus cher de manger des produits naturels que des aliments transformés industriellement ce qui fait que la plupart d'entre nous se tuent chaque jour un peu plus …

Et c'est là qu'il y a une question intéressante à se poser: avec la prétendue volonté des gouvernements de notre monde moderne "civilisé" de nous inciter à manger sainement avec des campagne pub coûteuses pour le contribuable COMMENT SE FAIT IL QU'ILS AUTORISENT LA MISE SUR LE MARCHE DE PRODUITS QU'ILS SAVENT MORTELS POUR L'HOMME?

Jetons un coup d’œil à quelques « stars de l’alimentation létale »

1) Le nitrate de sodium

Vous en consommez sans le savoir dès le matin si vous être adepte des "œufs aux bacon" ou de la bonne tranche de jambon. Caché dans le bacon (aussi bien dans le bacon de porc que de dinde) le nitrate de sodium n'est clairement pas bon pour votre santé.

On le retrouve aussi les saucisses industrielles (Knacks et autres), le corned beef, les sauces bolognaises industrielles, et dans la plupart des préparations industrielles à base de viande transformées.

Le nitrate de sodium est un additif alimentaire utilisé pour améliorer la saveur des viandes en même temps qu'étendre leur durée de vie et les empêcher de développer des bactéries.

Où se situe donc le problème? Le problème est que le nitrate de sodium est toxique. Lorsque vous en mangez des nitrosamines se forment. Ces dangereux composants sont hautement cancérigènes.

Pour la petite histoire: lorsque des chercheurs en laboratoire font des tests sur des souris et qu'ils veulent leur donner du cancer ils leur injectent du nitrate de sodium!

Vous comprenez donc qu'il s'agit d'un élément que nous ne devrions pas consommer. Lorsque vous mangez par exemple des viandes transformées à base de dinde vous consommez effectivement moins de matière grasse qu'avec de la viande rouge mais cela ne réduit pas nécessairement vos risques de cancers.

 

D'ailleurs si les risques de cancers son perçus comme étant plus grands dans les préparations industrielles à base de viande rouge que dans les autres types d'aliments, ce n'est pas simplement à cause des matières grasses mais à cause de la présence du nitrate de sodium.

2) Le BHA et BHT

BHA et BHTBHA et BHT signifient Butylhydroxyanisol (BHA) et Butylhydroxytoluène (BHT). Il s'agit d'additifs alimentaires qui sont utilisés comme conservateurs pour protéger les aliments de la détérioration.

L'on retrouve le BHA et BHT dans le beurre, les viandes, le chewing-gum, les sandwichs vendus en supermarchés, les pommes de terre déshydratées et même la bière pour ne citer que ceux là.

La plupart des autorités alimentaires des pays développés ont approuvé le BHA et BHT et les considèrent sans danger pour l'homme.

Seulement il a été prouvé maintes fois qu'ils sont cancérigènes . Des nombreuses informations rapportées prouvent que des personnes ont des difficultés à métaboliser le BHA ce qui peut entraîner une dégradation de la santé et des troubles comportementaux chez elles.

Selon le docteur Christine Gerbstadt: la structure du BHA et du BHT évoluent pendant le processus de conservation des aliments. Situation entrainant la formation de composants qui réagissent négativement dans le corps humain. Le BHA et BHT ne sont pas des composants inertes ou stables qui sont gentiment évacués par notre corps: ils évoluent et attaquent notre organisme.

Ils n'ont peut être pas été ajouté aux aliments dans le but de filer un cancer à ceux qui en consomment mais les risques et le danger sont bel et bien avérés.

3) Les acides gras trans

Je vous mets au défi de trouver un hamburger ou n’importe quel autre sandwich issu de la restauration rapide n'en contenant pas: pari assez simple parce que cela est presqu'impossible. Les hamburgers n'auraient pas ce goût particulier que tant de personnes apprécient sans ajout d'acides gras trans. Par ailleurs ceux qui mangent de la margarine en sont (à leur insu) de grands consommateurs. Même s'ils ne sont pas listés dans les ingrédients des produits où ils sont utilisés l'on peut en trouver jusqu'à hauteur de 7%.

Les acides gras trans sont obtenus lorsque l'on fait réagir de l'hydrogène avec du pétrole (plutôt sain n'est ce pas?). On les retrouve dans les cookies, biscuits, glaces, chips, pop corn, etc.

Pourquoi sont-ils si mauvais pour l'homme?

Et bien, ils posent un risque plus élevé de maladies cardiaque que les graisses saturées , que l'on croyait être le type le plus dangereux de graisses.

Bien qu'il soit vrai que les graisses saturées – présentes dans le beurre, fromage ou encore le boeuf – entrainent une augmentation des niveaux totaux de taux de cholestérol et de LDL(dit "mauvais cholestérol"), les acides gras trans vont « un peu » plus loin.

Non seulement, ils augments les niveaux de cholestérol, mais ils détruisent également le HDL (dit "bon cholestérol") qui protège des maladies cardiaques.

4) Olestra

Olestra est un substitut des graisses, utilisé pour diminuer ou supprimer les graisses dans des produits comme les chips de pomme de terre, chips tortilla, crackers, etc.

Vous devez probablement vous dire que vu tous les risques et dangers apportés par les matières grasses, une matière "non grasse" devrait être poser moins de problèmes.

Hélas, il a été démontré qu'Olestra s'attache aux vitamines liposolubles (stockées dans le corps sous la forme de graisses pour un usage ultérieure), comme les vitamines A,E,D,K et caroténoïdes – substances protégeant le système immunitaire et empêchant l'apparition de cancers – et les éliminent de l'organisme humain.

A cela s'ajoute des problèmes digestifs – en particulier chez les personnes qui consomment beaucoup d'Olestra.

Souvent ce ne sont pas seulement les matières grasses contenues dans les chips qui posent problème; mais plutôt le fait qu'elles remplacent des aliments plus sains à consommer, tels que les fruits mais que beaucoup de personnes ne consomment pas (ou peu). Ce qui fait qu'Olestra se contente de contribuer à perpétuer de mauvaises habitudes alimentaires.

5) Propyl gallate

Ce conservateur, utilisé pur pour empêcher les matières grasses et les huiles de se détériorer expose à des risques de cancers. Il est utilisé dans les huiles végétales, les produits à base de viande, chips, soupes à base de poulet, chewing gum, etc. Pour ne rien simplifier il est souvent utilisé avec du BHA et BHT.

6) Glutamate monosodique

Il s'agit d'un acide aminé largement utilisé pour améliorer les saveurs des repas surgelés, sauces pour salades, chips ou encore la nourriture des restaurants. D'ailleurs si vous êtes fan de nourriture chinoise et que vous êtes habitués à commander à emporter dans les petites gargottes de quartier vous devriez peut être commencer à faire attention. Le goût de ce que vous mangez peut être bon mais il n'est pas rare que vous vous sentiez bouffi et lent après en avoir mangé: c'est l'effet de la présence du glutamate monosodique.

Vous retrouvez également le glutamate monsodique dans toute la "junk food" (amateurs de KFC soyez triste le poulet là bas en est massivement chargé!).

En fait il y en a presque partout ce qui fait que l'exercice demande un effort certain pour limiter le plus possible sa consommation. Si vous voyez écrit "acide citrique" sur l'étiquette de produits alimentaires ou alimentaires c'est que vous avez affaire à du glutamate monosodique.

Sachez également que l'acide citrique industriel n'est pas fait à base de jus de citron mais de maïs, qui de surcroît n'est pas pur car mélangé à d'autres composants.

Pourquoi est-ce que le glutamate monosodique est mauvais pour vous?

Au début des années 50, des études ont rapporté des problèmes significatifs liés à l'exposition de mammifères au glutamate monosodique. Des rats récemment nés ayant été exposé une seule fois au glutamate monosodique, ont eu les neurones de la couche interne de leur rétine détruits. Il a été également rapporté que certaines parties de leur cerveaux ont été également endommagé (hypothalamus).<.p>

Pour mieux comprendre l'impact de ces résultats, ayez à l'esprit que les êtres humaines sont 5 à 6 fois plus sensibles que les rats au glutamate monosodique.

Le glutamate monosodique provoque chimiquement l'obésité, des diabètes de type II et le syndrome métabolique X (combinaison de maladies cardiovasculaires et de diabètes) chez le rat.

7) Le Bromate de potassium

Le bromate de potassium est un agent oxydant utilisé comme additif alimentaire, principalement dans la fabrication du pain. Il est utilisé comme adjuvant dans la farine afin de rendre la pâte plus ferme et augmenter sa levée à la cuisson. Cet agent est cancérigène chez les rats et néphrotoxique (toxique pour le rein et détruit les cellules rénales) à la fois chez l'homme et les animaux lorsqu'il est absorbé par voie orale.

8) L'aspartame

Il s'agit d'un sucre artificiel gracieusement créé par la tristement célèbre société Monsanto qui empoisonne la terre entière depuis les engrais agricoles (OGM) jusqu’aux additifs alimentaires.

L'aspartame existe dans des dizaines de milliers de produits de par le monde alors qu'il est impropre à être consommé par l'homme. Une fois ingéré ce poison toxique se transforme en formol! Il est également impliqué dans l'apparition de migraines, perte de la vision, maladie de parkinson, symptômes liés au lupus, sclérose en plaque et bien d'autres éléments sources de destruction de la santé. Bref du vrai terrorisme alimentaire!

De plus une étude menée sur 80000 américaines par l'American Cancer Society s'est rendue compte que celles qui consommaient des produits à base d'aspartame prenaient bien plus de poids que celles qui n'en consommaient pas. Moralité: arrêter avec les soit disant boissons sans sucre comme le Coca Cola Zero, confiture allégée ou autre!

L'aspartame se décompose dès 30°c pour libérer ses constituants (Acide Aspartique 40%, Phenylalanine 50% et Methanol 10%) tandis que votre estomac est à une température de 37°c. C'est pourquoi vous ne devriez jamais utiliser de l'aspartame dans des boissons chaudes ou des plats cuisinés.

9) Les colorants alimentaires (bleu, rouge, vert et jaune)

Des recherches menées sur des animaux suggèrent que ces autres additifs peuvent entrainer le cancer. Cela inclut six colorants artificiels alimentaires (bleu1, 2 et 3, vert 3, rouge 3, et jaune 6).

Un autre qui est le rouge 40 (utilisé dans les bonbons, céréales, cosmétiques, etc.) a les effets suivants: troubles oppositionnel avec provocation, troubles du déficit de l'attention et les troubles obsessionnels compulsifs.

Le rouge 3 est utilisé dans les cerises (plus globalement les fruits de cocktails, produits pâtissiers et boulangers ainsi que les bonbons). Il peut entrainer des tumeurs de la thyroïde chez l'homme.

Le bleu 1 utilisé pour colorer les bonbons et présent dans les boissons peut entrainer des cancers.

Il est bon de savoir que la nourriture artificielle et les colorants sont faits à base de goudron de houille et de composés pétrochimiques. Ça donne envie n'est ce pas? De plus les colorants artificiels alimentaires sont pointés du doigt pour provoquer de l'hyper activité chez de nombreux enfants.

10) Le chlorure de sodium

Nous le connaissons sous le nom usuel de sel. De grandes doses consommées entrainent des problèmes cardiaques et de tensions artérielles de même que des accidents vasculaires cérébraux et des insuffisances rénales.

Evitez le sel fluoré et optez pour du sel non raffiné.

 

 

 

11) L'Acesulfame-K

Il s'agit du nouvel édulcorant utilisé dans les boissons gazeuses et les pâtisseries. L'Acesulfame-K (dont le K est le symbole chimique pour le potassium) est considéré comme étant 200 fois plus sucrant le sucre. Les études menées à ce jour sur ce composant sont insuffisantes mais certaines ont montré que ces additifs peuvent donner le cancer aux rats.

Un bon conseil est d'éviter pour le moment les produits contenant cet additif le temps que d'autres études soient menées et que nous sachions le danger qu'il représente.

12) Le sucre blanc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La substance cristalline blanche que nous connaissons comme le sucre est une substance non naturelle produite par procédés industriels (principalement à partir de la canne à sucre ou de la betterave) en le raffinant jusqu'à obtenir du sucrose pure – après avoir au passage enlevé toutes les vitamines, minéraux, protéines, enzymes et autres nutriments bénéfiques pour l'homme.

Ce qui reste après ce traitement, est une substance concentrée non naturelle que notre corps n'est pas capable de prendre en charge, tout du moins pas dans les quantités que nous ingérons au quotidien dans notre monde moderne.

Le sucre est addictif et ses dommages sont lents et insidieux. Cela prend des années avant qu'il ne détruise votre pancréas, vos glandes surrénales, tout votre système endocrinien, et produire une liste impressionnante de dommages sur votre santé.

Le sucre est la cause principale de diabètes, hyperglycémie et hypoglycémie. Il est également impliqué dans les maladies du coeur, maladies mentales, dépression, hypertension, cancer, artériosclérose et la sénilité.

Privilégiez à la place du sucre complet non raffiné ou encore du miel naturel pour sucrer vos préparations.

 

Comme nous venons de le voir ces additifs sont dangereux pour l’homme pourtant malgré les études et mises en garde des médecins et chercheurs intègres sur ceux-ci, ils sont toujours utilisés.

Pour ceux qui pensent que ces produits continuent d’entrer dans la composition des aliments industriels par négligence des autorités sanitaires ou encore appât du gain des multinationales qu’ils sachent que cela n’est que la face visible de l’iceberg.

Cet empoisonnement n’est rien d’autre qu’une opération de contrôle des populations (ainsi que de leur dépopulation) par le biais de l’abject Codex Alimentarus porté par l’ONU et son agence de mort qu’est l’OMS et la FAO en complicité de grande multinationales de l’agro alimentaire (comme Monsanto – appartenant d'ailleurs en sous-main aux intérêts Rothschild et Rockfeller…)

Quelques conséquences concrètes

 

Vous l’avez compris l’empoisonnement (comprenez par là génocide) alimentaire dont nous sommes victimes est délibéré et va aller en s’accentuant.

 

Lorsque l’on sait que les même forces occultes cachées derrière le codex alimentarus sont les mêmes qui peuvent provoquer la sècheresse pour détruire la fertilité des sols afin de ne pouvoir y faire pousser que des OGM ou encore les initiatives menées aux Etats- Unis, en Nouvelle Zélande et bientôt dans le reste du monde pour interdire quiconque d’avoir un potager en disent long sur les dangers imminents auxquels nous devons faire face.

Ces additifs font partie des raisons pour lesquelles beaucoup de personne se tournent vers une alimentation plus saine voire bio. Il est urgent que vous fassiez les recherches qui s’imposent sur le sujet afin de vous alimenter le plus sainement possible et protéger votre santé (ainsi que celle de votre famille si vous en avez une). Trouvez le temps pour cuisiner (le cas échéant apprendre) car cela vous rendra bien plus maître de ce que vous buvez et mangez.

 

L'autre point est que si un jour une situation de crise comme on en voit de plus en plus dans le monde (notamment guerres, crises sociale, pauvreté aggravée, épidémies, etc.) vient aux portes de l'endroit où vous vivez et que vous devez préparer des réserves alimentaires votre choix sera plus éclairé sur les produits à prendre car découvrir que l'on souffre de l'une des sévères pathologies décrites dans cet article en situation de détérioration de la normalité devient presqu'impossible (ou difficile) à soigner et les conséquences comme nous le voyons ailleurs sont dramatiques et tristes.

 

Quelques liens

Document officiel sur le codex alimentarus:http://www.codexalimentarius.net/download/report/24/Al99_12e.pdf

Document du Dr Rimar su les nutricides http://savemylifedrrima.com/docs/nutricide.pdf

Le site de Corinne Gouget: http://santeendanger.net/

Un peu plus d'information: sur le glutamate monosodique: http://michelmatte.com/le-glutamate-monosodique-definition-et-danger/

A lire

Additifs alimentaires Danger : Le guide indispensable pour ne plus vous empoisonner

Rejoignez gratuitement la communauté d’Apprenti Survivaliste

Ne manquez plus aucun de nos articles et recevez du contenu exclusif via notre newsletter pour apprendre à survivre le mieux possible à notre monde de plus en plus malade (croyez-moi ça vaut le détour) !


Twitter Digg Delicious Stumbleupon Technorati Facebook Email

About Cecilio

Apprenti ceinture noire en dénonciation du foutage de gueule et des tromperies en tout genre qui sévissent à notre époque actuelle, je prend un malin plaisir à afficher ces dangers (souvent provoqués) que nombre de personnes ignorent et qui peuvent nuire à leurs proches, leur santé voire même leur vie.
0 comments