Protégez votre périmètre 3/4: les barrières physiques

 

S’il y a bien un élément dans le processus de planification de la protection de votre périmètre qui en dépit de son coût élevé (peut être même le plus élevé de toute votre planification), peut s’avérer être le plus efficace c’est bien la barrière physique. Une barrière physique peut entraver vos ennemis, les exposer à vos attaques, et leur causer des dégâts, tout  en vous procurant au même moment  du temps  supplémentaire pour vous préparer à vous défendre.

Il est peut-être peu opportun (et peu discret) d’avoir votre propriété protégée par un mur de 3,80 m et surmontée de fils barbelés dans la petite banlieue tranquille où vous vivez, notamment lorsque l’on n’est pas dans une situation de détérioration de la normalité, mais sachez qu’il existe d’autres moyens de créer des barrières physiques et ainsi tenir efficacement en échec vos ennemis. 

maison avec barbelés.jpg

A contrario un mur ou une barrière d’environ 1m80, convenablement conçue peut être une  barrière physique efficace pour les personnes s’en servant comme protection –  Mais seulement si elle est convenablement conçue. 

Pour réussir à ce jeu, vous  devez apprendre à vous opposer à une force avec une force équivalente ou supérieure. Bien que personne ne recommande que vous vous laissiez aller à une attitude guerrière, vous devez  malgré tout comprendre qu’en situation de dégradation de la normalité pour ne pas dire danger votre objectif numéro un est de survivre. 

Chaque phase successive de votre plan de protection (autrement dit  de survie) de votre périmètre se doit d’être de plus en plus sournoise et destructrice. Bien sûr je vous souhaite de ne jamais avoir  à utiliser la force mortelle, mais souvenez-vous que, lorsqu’il s’agit de faire le choix entre la sécurité de votre famille  et une menace qui fond sur elle et vous, je crois que vous savez  déjà à peu près clairement qui vous voulez voir sain et sauf à la fin de l’attaque de cette menace.

 Les barrières physiques peuvent commencer à un niveau simple et non létal, comme c’est le cas d’une clôture grillagée  simple ou un mur de brique, mais elles peuvent être déclinées dans des formats assez extrêmes comprenant  des fossés truffés d’engins explosifs ou encore des douves pleines d’excréments et d’urine.

 Mais rassurez-vous ce genre de barrières ne sera pas utilisé avant que notre monde n’ai complètement sombré dans le chaos J!

 C’est pourquoi il est crucial que vos barrières physiques soient hautement fiables et fonctionnent convenablement de manière à vous assurer qu’elles agissent comme un élément réel de dissuasion.

 

Les murs en ciment 

concrete-walls-1.jpg

Quelques sacs de ciments, du sable, et un fossé creusé suffisamment profond pour y poser la base de votre mur qui le fera tenir peuvent vous permettre d’en construire un entourant votre périmètre. Mur capable de vous protéger pendant de nombreuses années des intempéries et des tentatives d’intrusion. Tout ce que cela vous demandera est un peu de travail pour le bâtir.

 Pour les murs existant, sécurisez les points d’entrée (par exemple les endroits où il y a des portes installées) avec des renforcements, et  placez au dessus du mur et tout son long des verres brisés. Veillez à utiliser des gros morceaux de bris de verre, ce qui fait qu’ils ne seront pas faciles à  franchir sans  provoquer du bruit ou des blessures chez l’intrus.


Les clôtures à mailles métalliques

All Black Chain Link.jpg

Si vous utilisez une clôture à mailles métalliques, verrouillez sa porte, et utilisez du fil barbelés que vous allez disposer dessus et tout le long. Laissez pendre suffisamment les extrémités des fils barbelés de manière à pouvoir les  épinglez dans le sol avec pieu en forme de « U » que vous trouverez en vente dans toutes les enseignes sérieuse vente d’équipement de travaux pour la maison. 

Si vous vous y prenez bien les fils barbelés seront difficile à distinguer pour un intrus, notamment de nuit, qui en tentant de sauter votre clôture  s’écorchera vif et se verra au passage déstabilisé psychologiquement dans son entreprise.

  

Les barrières moins élaborées

ranch.jpg

Pour ceux qui disposent de barrières physiques plus sommaires ou peu efficaces, utilisez ces quelques astuces pour maintenir ces barrières fonctionnelles. Par exemple si vous avez une clôture du genre de celle qu’on voit dans des ranchs ou ferme haute d’un mètre et facile à escalader, placez quelque panneaux de contreplaqué fins à coté de la  clôture (du coté de votre périmètre) dans lesquels vous allez enfoncer des clous ou  vis que vous laisserez dépasser. Saturez les contreplaqués de clous ou  vis d’environ 4 cm de long. Lorsqu’un intrus essaiera d’enjamber la barrière ou la sauter selon qu’il se réceptionne sur le sol avec plus ou moins de force vos clous ou vis leur pénètreront d’autant dans la plupart des chaussures. 

Ce qui, vous vous en doutez bien, réduira instantanément le niveau de menace que cet intrus représente. Couvrir de très grandes surfaces avec cette technique vous coûtera plutôt cher mais si vous sécurisez les point d’entrées et quelques zone que vous savez plus vulnérable à une intrusion cette méthode peut vraiment valoir le coup de l’essayer. Couvrez les planches avec des éléments jonchés sur le sol comme des feuillages ou enterrez-les en les recouvrant d’une fine couche de terre.

 

 

Les barrières à bouts pointus

 Un fossé d’une soixantaine de centimètres dans lequel vous allez planter des bâtons de bambou à bouts pointus (ou d’autres éléments pointus comme des barres de fer surmontées de pointes métalliques) feront de bonnes barrières, bien que cela demande du travail et une beaucoup de temps. Rappelez-vous que devez en faire trop plutôt que pas assez et cela pour deux raisons:

 barrieres pointues.jpg

1.      1. Montrer à toute personne essayant de s’introduire chez vous que vous ne plaisantez pas

 

2.      2. Vous assurer que vos réponses face aux intrusions sont variées et constantes sur le chemin qui mène à votre maison. 

 

Jouez au pyromane

En cas d’attaque par de multiples assaillants, vous pouvez enflammer du carburant (diesel , essence) aspergé sur des bouts de bois ou charbon de bois  afin d’enfumer vos ennemis et produire un mur de flammes. Cette technique à également l’avantage d’avoir un coté dissuasif. Vous avez  également la possibilité d’employer d’autres produits chimiques caustiques, mais gardez à l’esprit que l’opération n’est pas sans risque et vous devez vous assurer que vous savez ce que vous faîtes afin que des innocents ne soient pas blessés.

 

Des barrières écœurantes pour un effet dissuasif maximal

tripe.jpg

Si le temps est de votre coté, vous pouvez ajouter un coté dégoûtant à vos préparations. Un fossé remplis de vos matières fécales et urine, ainsi que des trippes d’animaux ou d’autres éléments putrides, peut agir comme un bon élément de dissuasion à la fois physique et psychologique. Retenez que là où il y a la mort et des détritus il y a aversion physique et psychologique. Faites attention à la position du fossé de manière  à maintenir les relents des matières fécales ou autres portés par les coups de vent suffisamment loin de  vos réserves d’eau et de votre maison afin de vous protéger de maladies éventuelles.

 

Les grenades incapacitantes 

grenade incapacitante.pngLes grenades incapacitantes sont plutôt cool à utiliser : elles émettent un flash aveuglant de 6 à 8 millions de candelas et une impulsion sonore de 170 à 180  dB . Cette grenade peut être utilisée pour désorienter des personnes, généralement sans dommages physiques graves. Si vous cherchez bien  Vous pouvez en truffer votre périmètre à des prix raisonnables. Une de ces grenades éclatant à 4,5 mètre d’un intrus suffit à le mettre hors d’état. 

Cela ne tuera pas votre assaillant, mais cela peut le pousser à changer ses plans.

 

Les barrières de bambou 

barriere de bamboo.jpg

Si vous avez du temps à consacrer, la mise en place d’une clôture en bambou est intéressante car elle peut facilement devenir impénétrable si vous la disposez correctement et savez la protéger du feu. Prévoyez suffisamment d’eau et d’espace pour les racines et en quelques semaines vous obtiendrez une barrière extrêmement dense entourant votre périmètre.

 Vous pouvez également utiliser des unités de détection sismiques pour vous prévenir d’activités suspectes sur la face intérieure du mur de votre propriété  et mettre en place une barrière secondaire qui rendrait difficile l’accès à votre maison.  Cela vous semble tiré peut être un peu farfelu ? Pourtant cela marche, et maintient hors de votre propriété les mauvaises personnes tout en la protégeant  des regards indiscrets.

 Souvenez-vous que l’importance n’est pas de choisir l’idée la plus politiquement correcte ou la plus facile à mettre en place. Il s’agit de choisir celle qui couvre vos besoins spécifiques. Un mur de bambou peut être construit en six semaines avec un montant oscillant entre 500€ et 5000€ (pour les grandes surfaces). Concernant la mise en place d’un mur de brique: si vous pouvez trouver du matériel pour vous en faire un il pourrait vous coûter 25000€ (au bas mot) et vous demander le même temps pour le construire que le mur de bambou. Le bambou grandi par lui-même. En cherchant sur internet des informations sur le bambou (http://www.bambou-bambous.com/bambou/culture.htm#planter du bambou) vous verrez à quel point il pousse vite et comment il vous est aisé de contrôler sa croissance. Tout simplement bluffant ! Vous pouvez même produire dès à présent un bosquet lourd et dense de bambou que vous couperiez et replanteriez simplement lorsque vous vous voudrez vous en servir comme barrière. Vous obtiendrez ainsi un mur de bambou quasiment prêt pour un investissement minime.

 

 Faites vos barrières avec du foin

balle de foin.jpg

Si vous disposez de balles de foin (cela s’adresse plutôt à ceux qui vivent en zone rurale), vous pouvez vous en servir pour construire une barrière physique. Un mur avec des piles de trois balles de foin peut facilement être doté de capacités anti-balles avec des plaques d’acier ou du kevlar (option coûteuse). Un mur  à l’épreuve des balles en situation de dégradation de la normalité est intéressant car il permet de protéger votre périmètre et au besoin de pouvoir riposter sans vous exposer.

 

Les barricades avec bûche de bois

Vous disposez d’une tronçonneuse, une bonne quantité d’essence et une forêt à proximité ?

Faites une simple barricade à double couche de bûche de bois. Pour ce faire : prenez des morceaux de bois  allant de quinze à 30 centimètres de diamètre et disposez-les ensemble de manière à former un « X ». Placez une longue buche entre l’intersection supérieure du « X ». Des jeux de bûches de ce type peuvent couvrir suffisamment bien votre périmètre et vous donner un temps supplémentaire de réaction en cas d’intrusion, en particulier si vous y associez une alarme sonore ou un détecteur de mouvement. Cela vous prendra de trois à quatre jours ainsi qu’un bon 4×4 équipé d’une bonne chaîne lourde pour tracter vos bûches, et vous obtiendrez une excellente barrière de fortune.

 

Barrières avec des  pneus enflammés

Disposez-vous d’un ensemble de vieux pneus ? Brulez-les ! Ils sont partiellement constitués de pétrole ce qu’il fait que lorsqu’ils brûlent ils peuvent monter à des températures très élevées pendant longtemps. Par ailleurs, Ils créeront en brûlant une fumée suffocante. Souvenez que le feu a l’avantage de démoraliser psychologiquement un ennemi.

 

Ce qu’il faut garder à l’esprit 

 Votre situation sera différente  de celle d’une autre personne, alors utilisez votre créativité et les ressources à votre disposition pour  faire quelque chose d’efficace! N’importe quelle barrière physique peut  clairement faire la différence entre d’un coté votre survie et de l’autre le trio défaite/se rendre/ mourir.

 

Ce qu’il faut retenir

 

Les outils à avoir sous la main

  •  Une tronçonneuse

  • Des cordages pour attacher ensembles les éléments de vos barrières;
  • Des paires de pinces
  • Une truelle 
  • Des cadenas 
  • 30 à 40  barres d’armatures longues de 91 cm à 122 cm ; 
  • Une bobine de paracorde ;
  • 3 à 4 gros sacs de ciment enrobés dans du plastique ;
  • Des pelles
  • Une brouette
  • Une houe de jardin
  • Des  poteaux galvanisés de clôture (environs 10 à 20 suivant la surface de votre périmètre)

 

Une  solution bon marché

 Si vous êtes du genre indépendant, à produire vous-même votre propre viande et lait en disposant de vos propres animaux alors les balles de foin sont à regarder de près. De cette façon vous faites d’une pierre deux coups: les balles de foin, achetables en général en gros à prix abordable, vous permettent d’un coté de nourrir vos animaux et de l’autre de construire presqu’instantanément un mur qui peut être rendu à l’épreuve des balles  avec des modifications mineures.

 

Une solution lorsque l’argent n’est pas un problème

 L’usage de fils barbelés surmontant votre barrière physique. Les établissements pénitenciers l’ont d’ailleurs bien assez tôt compris. Si vous le mettez correctement en place il devient assez difficile pour un ennemi d’en venir à bout. Combiné avec un système de détection précoce et un déploiement modéré de force pour neutraliser la menace, vous obtenez une barrière  incroyablement efficace. Par ailleurs ce genre d’installation est facile à réparer.

 L’investissement peut en moyenne osciller entre 4000€ et 6000€ pour acquérir le matériel et faire vous-même son installation. Pour une grande installation faite pour vous par un prestataire spécialisé il vous en coûtera entre 12000€ et 15000€.

 

Les outils, techniques ou équipements indispensables

 Du ciment et des barres d’armatures.  Comptez 15 à 20 sac de ciments, lesquels, combinés avec d’autres matériaux  peuvent être utilisés pour construire vous-même  votre propre mur. Ajoutez  une pelletée  de chaux en poudre (10€ à 20€ pour un sac de 20 kg) et quelques pelletés de ciment dans une brouette à moitié pleine de sable. Mélangez  jusqu’à obtenir une ensemble homogène. Mettez votre préparation sur n’importe quel type de structure (pourquoi pas ces balles de foin dont nous avons parlé plus tôt) et vous obtenez au  bout de 12h une surface lourde et dure comme de la pierre qui peut encaisser un certain nombre d’attaques et de chocs. Les zones d’entrées au niveau des barrières physiques peuvent être rendues très résistantes et difficilement violable avec un peu de ciment.

 Un lien intéressant pour apprendre à fabriquer des murs en briques : http://www.wikihow.com/Build-a-Brick-Wall.  

 

Ceci vous sauvera la vie

Pensez à mettre en place vos barrières bien avant que ne se produisent une dégradation  sévère de la normalité. Utilisez ce dont vous disposez pour construire des barrières solides et efficaces. Pensez à l’acquisition de matériel usagé : une barrière  faite de maillons de chaînes usagées peut être trouvée à prix réduit chez une société distributrice de ce genre d’équipement.

Soyez méfiant en ce qui concerne les dangers liés à l’usage du feu, mais n’écartez pas une technologie ou barrière parce qu’elle est flammable.  Vous pouvez prendre des mesures comme nettoyer les environs et  humidifier le toit de votre maison, pour éviter tout risque d’incendie. Souvenez vous également que ces barrières n’ont pas à être particulièrement proche de votre maison, juste positionnées de manière à empêcher des mauvaises personnes de s’introduire chez vous.

 

 

 

 

 

Rejoignez gratuitement la communauté d’Apprenti Survivaliste

Ne manquez plus aucun de nos articles et recevez du contenu exclusif via notre newsletter pour apprendre à survivre le mieux possible à notre monde de plus en plus malade (croyez-moi ça vaut le détour) !


Twitter Digg Delicious Stumbleupon Technorati Facebook Email

About Cecilio

Apprenti ceinture noire en dénonciation du foutage de gueule et des tromperies en tout genre qui sévissent à notre époque actuelle, je prend un malin plaisir à afficher ces dangers (souvent provoqués) que nombre de personnes ignorent et qui peuvent nuire à leurs proches, leur santé voire même leur vie.
0 comments