Conseils pour choisir une lampe frontale

Comment choisir une bonne lampe frontale

Type de faisceau

Large : peut être utilisé pour une variété de tâches après une randonnée, comme les travaux de réparation de proximité et la lecture. Normalement, le faisceau déchargé ne projette pas de lumière sur une grande distance.

Faisceau étroit ou pointu : Ce faisceau étroit permet une vision à longue distance. Dans la plupart des situations, il s’agit d’une option supérieure pour marcher dans l’obscurité le long d’un itinéraire.

Les phares réglables existent en deux tailles : large et étroite.

La lampe frontale est l’une des dix pièces d’équipement essentielles de notre liste. Cet article vous dira tout ce que vous devez savoir à son sujet.

Lumens du faisceau lumineux

Les lumens sont une unité de mesure de la quantité totale de lumière émise par une source lumineuse dans toutes les directions. Une lumière avec un nombre de lumens élevé consommera souvent plus d’énergie qu’une lumière avec un nombre de lumens plus faible.

Donc, plus la lumière est forte, plus les lumens sont élevés ? Oui, dans la majorité des situations, mais pas toujours. La façon dont une lampe frontale génère de la lumière peut varier en fonction de l’utilisation de ces lumens.

Distance entre les faisceaux

La fonction première d’une lampe frontale est de diriger la lumière vers une région spécifique. Les lampes frontales sont mises à l’épreuve pour voir jusqu’où elles peuvent projeter un faisceau lumineux en mètres. Alors que les lumens font référence à la luminosité d’une lampe frontale (à sa source), la distance entre les faisceaux fait référence à la distance parcourue par une surface que vous souhaitez éclairer.

Quelle est la durée de vie moyenne d’une lampe frontale ?

Cette norme indique la durée de vie de votre lampe lorsqu’elle a été complètement chargée. Toutefois, les fabricants de lampes frontales ont récemment commencé à modifier la manière dont cette durée est évaluée. Si vous comparez une lampe à une autre, vous risquez de remarquer des chiffres différents et d’être désorienté.

La raison en est que, dans le passé, les fabricants calculaient le temps d’autonomie jusqu’à ce qu’une lampe frontale ne puisse plus générer de lumière acceptable à une distance de 2 mètres. La nouvelle norme définit la fin de la durée d’utilisation comme étant de 10 % de la luminosité initiale d’une lampe. Un phare de 350 lumens, par exemple, pourrait avoir une autonomie de 40 heures selon les critères précédents. Toutefois, selon la nouvelle norme, la durée d’utilisation de la même lampe frontale peut être mesurée en 2 heures seulement. Elle devrait encore fournir 38 heures d’éclairage, mais l’intensité de cet éclairage aura diminué.

Ainsi, si vous découvrez deux phares qui semblent identiques mais dont la durée de fonctionnement varie fortement, il est possible qu’ils utilisent deux paramètres d’évaluation distincts, à savoir l’ancienne norme et la nouvelle norme.

Quel est le poids du phare ?

La majorité des lampes frontales, avec les piles, pèsent moins de 200 grammes. Jusqu’à ce que vous vous intéressiez aux versions les plus puissantes, vous ne remarquerez pas de changements significatifs dans la taille et le poids des nombreuses lampes frontales disponibles sur le marché. Certaines ont des bandes supérieures qui augmentent le volume et des batteries externes. Plutôt que d’être conçues pour un trekking rigoureux, certaines versions sont conçues pour des besoins spécialisés (comme l’escalade).

Niveaux et réglages de la luminosité

La plupart des lampes ont au moins deux réglages d’intensité lumineuse : haut et bas. D’autres peuvent avoir trois modes ou plus.

Le mode stroboscopique (ou flash) fonctionne comme un feu clignotant en cas d’urgence. Certaines versions vous donnent également la possibilité de choisir entre deux fréquences de flash : lente et rapide.

Le mode typique pour la plupart des activités dans les abris, les bivouacs et les tentes est le mode lent. Il peut également être utilisé pour parcourir une petite piste la nuit.

Certaines versions disposent d’un réglage moyen pour vous donner plus d’options que les autres lampes frontales.

Le mode élevé (ou maximal) est idéal pour les circonstances où une lumière plus importante est nécessaire.

Certains modèles sont dotés d’une option « boost » (ou zoom). Cette fonction vous permet d’émettre un faisceau très puissant pendant une courte durée (10 à 20 secondes), ce qui est idéal pour les cas où vous devez comprendre ce qui génère cet étrange bruissement dans les buissons environnants. Cependant, gardez un œil sur l’autonomie de la batterie ; l’utilisation de ce faisceau peut l’épuiser beaucoup plus rapidement.

Dans le froid, la lampe frontale est très utile. Consultez nos conseils de randonnée hivernale.

Caractéristiques supplémentaires

SORTIE RÉGULÉE

Les lampes dont la puissance est régulée offrent un niveau de luminosité constant pendant toute la durée de vie des piles, au lieu de s’atténuer progressivement à mesure que les piles se vident. Il s’agit d’une caractéristique bénéfique particulièrement appréciée.

L’inconvénient est que lorsque les piles sont épuisées, la lumière d’un projecteur contrôlé peut s’éteindre brusquement. Il est possible que vous deviez chercher de nouvelles piles en pleine nuit. Même une faible lumière sur une lampe au faisceau tremblant vous avertit que les piles sont sur le point de s’épuiser.

MODE DE LUMIÈRE ROUGE

Un mode de lumière rouge est disponible sur plusieurs phares. Comme la lumière rouge ne provoque pas la contraction de nos pupilles autant que la lumière blanche, elle est idéale pour une utilisation de nuit.

RÉSISTANCE À L’EAU

De nombreux phares peuvent désormais supporter, dans une certaine mesure, l’exposition à la pluie et à la neige. Ils peuvent également supporter des chocs et des secousses mineures. Pendant une période limitée, certaines personnes peuvent même supporter une légère immersion.

L’ANGLE DU FAISCEAU

Il est vraiment utile de pouvoir régler la lampe de haut en bas. Cela vous permet de placer précisément le faisceau là où vous le souhaitez. C’est très pratique pour lire dans l’obscurité ou préparer des repas chauds.

DES INTERRUPTEURS POUR ALLUMER ET ÉTEINDRE

Si vous êtes dans un magasin en train d’essayer différents phares, testez les commandes pour déterminer si vous aimez la façon dont le projecteur passe d’un réglage à l’autre (de haut en bas ou vice versa). Certaines commandes sont également verrouillées pour éviter que la lumière ne s’allume accidentellement dans un sac.

PILES AU LITHIUM, ALCALINES OU RECHARGEABLES ?

Les lampes frontales fonctionnant au lithium sont un excellent choix pour une utilisation à basse température, car les piles au lithium sont bien meilleures et plus durables que les piles alcalines à basse température.

Les piles rechargeables au nickel-métal-hydrure (NiMH) donnent de bons résultats par temps froid, c’est pourquoi on les trouve dans les lampes frontales.

Notez que les piles rechargeables perdent de leur puissance lorsqu’elles ne sont pas utilisées, alors apportez quelques piles alcalines (qui conservent bien leur charge) au cas où.

LAMPES FRONTALES ET PILES EXTERNES

Certaines lampes frontales très puissantes comportent quatre piles à l’arrière du bandeau qui sont reliées à la lampe par un fil court. Cela réduit la quantité de sueur sur le front, bien que cela puisse être irritant et encombrant dans certains cas. Certaines versions sont dotées d’un bandeau supérieur (parfois détachable) pour faciliter la stabilité.

You Might Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *